2020/05/24


L'ascension du Seigneur                                                                                       Année A

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 28, 16-20.

 

Les onze disciples s'en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »

 

  • Livre des Actes des Apôtres 1, 12-14

 

Les Apôtres, après avoir vu Jésus s'en aller vers le ciel, retournèrent du mont des Oliviers à Jérusalem, qui n'est pas loin. Arrivés dans la ville, ils montèrent à l'étage de la maison ; c'est là qu'ils se tenaient tous : Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. D'un seul cœur, ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères.

______

 

Une conception spontanée et universelle situe le ciel en haut et la terre en bas. La terre est l’habitat des êtres humains et le ciel est celui de Dieu. La Bible s’inscrit aussi dans ce langage universel.

 

Dieu vient ou descend chez les femmes et les hommes, car ceux-ci sont incapables de monter au ciel. C’est dans ce contexte que nous devons nous situer en regard de l’ascension du Christ.

 

Le plan du salut de Dieu est de venir auprès de nous et de nous ramener à lui. C’est pourquoi, en parlant du Christ, l’apôtre Jean dit : il est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde (1).

 

En ressuscitant, le Christ a manifesté parfaitement sa toute-puissance divine. Il a vaincu la mort et son corps a acquis des propriétés nouvelles et célestes. Nous parlons alors du corps glorieux du Christ, celui qui est en parfaite unité avec le Père et l’Esprit.

 

En ressuscitant, le Christ est définitivement auprès du Père. Cette réalité d’être parfait et celle d’aller vers le Père se réalisent entièrement lors de la résurrection du Seigneur. L’ascension devient la dernière étape de la présence physique du Christ ressuscité.

 

Quant aux disciples et aux apôtres, la réalité de l’Ascension s’est faite dans le temps. N’oublions pas que le Christ, le verbe était avec Dieu, le verbe était Dieu de toute éternité (2).

 

Dieu est descendu chez nous, car ni vous ni moi ne pouvions, par nous-mêmes, vivre avec Dieu ou monter au ciel. Hormis celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est au ciel (3).

 

Les jours passèrent…

 

Les femmes, les disciples et les apôtres comprirent cette phrase que le Christ avait dite à Marie de Magdala au matin de la résurrection : Va trouver les frères et dis-leur : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu (4).

 

Lorsque nous lisons les divers textes à propos de l’ascension du Christ, il semble qu’il y ait divergence quant au moment précis de l’événement. Est-ce au matin de Pâques ou quarante jours après ?

 

Il faut toujours se rappeler que les auteurs bibliques présentent d’abord une démarche théologique plutôt qu’une approche historique. Ils ont comme préoccupation d’aider les lecteurs à entrevoir la réalité céleste et à les guider vers Dieu. Aux yeux des humains, le mystère de l’ascension se dévoile dans le temps et il atteint un jour sa plénitude. Aux yeux de Dieu, c’est un éternel présent.

 

L’ascension du Christ, c’est la montée aux cieux dans un état d’exaltation et d’unification de toute la divinité.

 

Le Christ est avec Dieu, notre Père.

 

Le Christ est avec Dieu, notre Dieu.

 

Vous et moi, nous sommes invités, en cette fête de l’Ascension, à regarder vers les réalités de Dieu et à préparer notre propre montée avec le Christ Jésus.

Amen.

 

Notes :

1- Jean 6,33.

2- Jean 1,1-3

3- Jean 3,13

4- Jean 20,17

 

Bon dimanche,

André Sansfaçon, prêtre

Homelie.qc.ca

Commentaire                     

 

L'élévation de l'âme vers la confiance en Dieu, vers l'assurance d'être accueilli à l'heure de la mort par un Dieu bon et miséricordieux, c'est ce message que je retiens et qui me conforte dans ma foi.

 

Lien pour la vidéo du dimanche

 
 

Tous droits réservés 2014