Homélies

2018/04/01

Homélie du Dimanche de Pâques

 

Notes:
Les homélies du Jeudi Saint et du Vendredi Saint sont dans la section Archives.

__________________________________________________

 

 

Pâques

Année B

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean  20, 1-9

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu'il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a mis. »

Pierre partit donc avec l'autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.  En se penchant, il voit que le linceul est resté là ; cependant il n'entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place. C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n'avaient pas vu que, d'après l'Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d'entre les morts.

                  

______

 

La Résurrection

 

La Résurrection du Christ est la base de notre foi.

Si le Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine et le Christianisme n’a pas de sens.

Les apôtres, témoins de l’événement, ont annoncé la réalité qu’ils ont vue et ils ont pris le bâton du pèlerin pour témoigner du Christ, mort et ressuscité.

 

Pierre a vu.

 

Un jour, il va chez le centurion romain. Il entre dans la maison d’un païen, ce qu’un juif ne faisait jamais. Pierre demeurait juif, mais il connaissait le Christ ressuscité. Il avait foi en lui et il a dit au centurion : tout homme qui croit au Christ reçoit le pardon des péchés (1). Il faut traduire : celui qui a la foi au Christ entre dans une nouvelle alliance, l’alliance de Dieu. Pierre affirme : les apôtres ont été chargés d’annoncer que le Christ est le juge (le saint) des vivants et des morts.

 

Jean a vu.

 

Il n’avait pas vu que d’après les écritures, il fallait que le Christ ressuscite d’entre les morts.

 

La Lumière est venue chez les êtres humains et les ténèbres ne l’ont pas accueillie. La Lumière était là, mais ils ne l’ont pas vue. Ils n’avaient pas saisi qu’elle était Dieu. La Lumière était parmi eux, mais ils n’avaient pas compris que cette Lumière était le don de Dieu.

 

En voyant le linceul et le linge pour la tête, Jean voit que le temple a été reconstruit.

Que la demeure de Dieu est chez les humains.

Que les hommes et les femmes constituent le peuple de Dieu.

Que le voile du Temple s’est déchiré pour permettre l’accès des personnes à Dieu.

Que la Lumière existait avant toutes choses et que la Lumière demeure présente.

 

Il vit et il crut. Le Christ est ressuscité.

 

Paul a vu.

 

Il va chez les Colossiens et il dit : vous êtes ressuscités avec le Christ et vous êtes morts avec le Christ (2).

 

L’adhésion au Christ nous situe dans une réalité nouvelle. Tout ce qui empêchait l’être humain ou nous-mêmes d’atteindre Dieu est mort dans la mort du Christ. La vie présente prend son dynamisme dans la vie éternelle. Toutes les choses terrestres et toutes les réalités matérielles trouvent leur sens dans la perspective de la vie éternelle.

 

Croire au Christ ressuscité, c’est adhérer au fait que la vie éternelle est déjà présente en nous et dans les sacrements. Nous sommes des Êtres ressuscités avec le Christ. Tout ce qui conduit à Dieu est vie du Ressuscité.

 

Vous et moi, nous voyons.

 

En vérité, nous le savons. 

Le Christ est ressuscité.

Soyons dans la joie.

 

Amen

 

Notes :

1-         1re lecture actes des apôtres 10,34-43

2-         2e lecture – Paul aux Colossiens 3,1-4

 

 

Bon jour de Pâques.

André Sansfaçon, prêtre.

www.homelie.qc.ca